• CGECI ACADEMY 2019 :conclusion des travaux, ce mardi 15 octobre    
  • CGECI ACADEMY 2019 :conclusion des travaux, ce mardi 15 octobre    
  • ARCHIBAT2019/: Ci-Le salon de l’Architecture et du Bâtiment(ARCHIBAT) 2019 : 1er au 05 octobre sur le site du parc d’exposition, route de l’Aéroport    
  • CI-LE SALON DE L’ARCHITECTURE ET DU BÂTIMENT(ARCHI: du 1er au 05 octobre sur le site du parc d’exposition, route de l’Aéroport    
  • CI-LE SALON DE L’ACHITECTECTURE ET DU BÂTIMENT(ARC: Du 1er au 05 octobre sur le site du parc d’exposition, route de l’Aéroport    

CULTURE : Les Faits

Document sans nom

CI-LITTERATURE/ BOLOBA SILUÉ PRÉSENTE LE TOME 2 DE SON ŒUVRE ‘’LE SANS-PAPIERS INGRAT’’ AU PUBLIC

   Auteur de l’œuvre ‘’L’histoire du cacao : mécanisme de sécurisation du revenu et de la retraite de l’exploitant agricole en Côte d’Ivoire ‘’, Boloba Silué aborde dans le Tome 2 de son nouvel ouvrage intitulé ‘’Le Sans-Papiers ingrat’, les thèmes tels que l’ingratitude, l’excision, le bienfait, l’humeur.

Dans la préface de son livre, le passionné de culture,  Boloba Silué exhorte tout le monde à être reconnaissant et tourner le dos à l’ingratitude. « Quand vous faites le bien à quelqu’un aujourd’hui, n’attendez rien de lui » a indiqué l’auteur dans son intervention au cours de la cérémonie de dédicace avant de s’interroger : « Combien de personnes sont allées dire merci à leurs anciens tuteurs ? » J’ai vécu, révèle-t-il, l’ingratitude.

 A la page 148 de l’œuvre , l’auteur, à travers le personnage principal, Dame  Fougnipinin, nous amène à cultiver des valeurs  telles que le bienfait, la solidarité, le partage.« Malgré l’ingratitude des gens à ton égard, ne cesse jamais de semer le bienfait autour de toi et dans le cœur d’autrui, car tu le récolteras en grâce au temps fixé par Dieu. Et, surtout, retiens que je préfère quelqu’un qui reconnaît le bienfait à celui qui le fait » a affirmé l’auteur dans la dernière page de son ouvrage.

Riche en conseils, leçons morales, humour, ‘’Le sans-papiers ingrat’’ Tome 2 comporte 152 pages et neuf (9) chapitres. L’œuvre est parue aux Editions NEB (Nouvelles Editions Balafons).  

Né en janvier 1968 à Dagba dans la sous-préfecture de Sirasso(Korhogo), Boloba Silué est diplômé du Programme du 3è cycle inter-universitaire de l’université Félix Houphouet Boigny de Cocody avec une spécialité en Economie des Ressources Humaines option, Economie du Travail. Il a été également Administrateur Provisoire du FDPCC (Fonds de Développement des Producteurs de Café-Cacao) puis Conseiller technique du DG du Conseil Stabilisation et Régulation de la filière Café-cacao et Président de l’ONG WAFY spécialisée dans la promotion des traditions et la vulgarisation des alliances inter-ethniques.  

Sunday ALAIN

sundayalain92@gmail.com

 

 

 


S..A
22 Oct 2019 14:40



CI-LITTÉRATURE/ YOBOUÉ DESCORD VENANCE PRÉSENTE : SON ŒUVRE ‘’L’ALARME’’AU PUBLIC

Ce jeudi 17 mars 2019 à Sofitel Hôtel Ivoire, l’Auteur ivoirien Yoboué Descord Venance a présenté son œuvre intitulée ‘’L’Alarme’’ aux lecteurs. Auteur d’un premier livre sur l’importance de l’eau en période de guerre, le militant passionné des ‘’Belles lettres’’, attire dans son nouvel ouvrage, l’attention des consommateurs sur la nécessité d’éviter le gaspillage de cette ressource essentielle qu’est l’eau.

Cette eau qui permet d’alimenter durablement nos villes et villages nonobstant la croissance démographique galopante et le dérèglement climatique. Dans cette œuvre, l’auteur aborde des thèmes tels que la protection des ressources, le rapport de l’homme avec l’eau et d’autres thèmes liés à la fraude sur l’eau potable. Il donne également des conseils pratiques sur la protection de l’eau.

Au cours de cette cérémonie de dédicace, le Conseiller auprès du Directeur Général de la SODECI, a donné les raisons qui l’ont poussé à écrire ce bel ouvrage. « J’ai constaté, durant ma longue carrière à la SODECI, qu’il avait beaucoup de gaspillage alors que, par endroits, il n’y avait pas de l’eau. J’ai aussi constaté qu’avec le dérèglement climatique, de plus en plus, des ressources en eau étaient menacées et donc ce qui compromet l’alimentation des villes en eau potable alors que l’eau est essentielle pour la vie. Donc il était important pour moi d’attirer la sonnette d’alarme sur l’ensemble des acteurs et les consommateurs sur le fait que l’eau est essentielle pour notre vie. Donc il faut la protéger » a t-il  indiqué poursuivant il va recommander : «  Là où on préserve de l’eau, il ne faut pas développer des activités anthropiques qui peuvent gêner la qualité de l’eau. Il faut utiliser l’eau avec beaucoup d’intelligence, l’utiliser que ce dont on a besoin. Il ne faut pas, par exemple, laisser couler l’eau du robinet pendant qu’on se brosse les dents. Il faut des moyens juridiques et institutionnels pour pouvoir préserver l’eau ». Fait t-il remarquer et de suivre « S’il est sujet qui de tout temps reste d’actualité, c’est bien celui relatif à l’eau qui, depuis des siècles, nous intrigue, perturbe ou nous interpelle autant par son abondance que par sa pénurie. Vis-à-vis de cette ressource, notre méconnaissance est encore plus grande. Nous ne sommes pas à l’abri d’instance hydrique » prévient-il.  Yoboué Descord Venance, invite les populations à parcourir son ouvrage avec un intérêt particulier. « Il est temps d’adopter des comportements nouveaux » a-t-il conclu. L’œuvre est parue aux Editions KAICEDRA et a été préfacée par Essy Amara. Yoboué Descord Venance a eu une brillante carrière et occupé plusieurs fonctions entre autres,  Directeur du Centre de l’Observatoire et Conseiller auprès du Directeur Général de la SODECI.

Sunday ALAIN

 

Sundayalain92@gmail.com

 

 


S..A
19 Oct 2019 21:50



CI-TOURISME/ SOCIETE DES PALACES DE COCODY (SPDC) : PLUS DE 45 AGENTS DÉCORÉS.

Le Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale, Pascal Abinan Kouakou a procédé ce mercredi, 09 octobre 2019 à la salle des  fêtes du Sofitel Hôtel Ivoire à la remise de la Médaille d’Honneur du Travail aux  agents de la SPDC. Ce sont au total 45 agents dont 08 femmes (01 à titre posthume) et 37 hommes qui ont vu leurs efforts et mérite reconnus après plusieurs années de service.   Ces 45 agents ont été décorés dans les catégories suivantes : 02 agents en Grand Or, 7 en Or, 5 en Vermeil et 31 en Argent. Interrompue depuis le 08 mai 1996 soit 22 ans après, la cérémonie des remises de Médailles d’Honneur de Travail  aux agents de la SPDC au niveau national, a redémarré en 2012 à l’initiative du Directeur Général Mme DIARRASSOUBA Maférima. Elle a, dans son intervention, réitéré son remerciement au Ministre du Tourisme et des Loisirs et exhorté les récipiendaires à redoubler d’efforts. «  Recevoir la Médaille d’Honneur de Travail, c’est avant tout une reconnaissance » a affirmé Kouassi Camille, Représentant du Ministre du Tourisme et des Loisirs.  Les récipiendaires ont, pour leur part,  exprimé leur satisfecit. C’est le cas de  Mme N’Guessan  TOTO Patricia, Directrice des Ventes à l’Hôtel de la Paix de Daoukro : «Pour une première fois, on nous appelle pour venir nous récompenser. Vraiment, c’est une très grande joie pour nous » Pour rappel,  la SPDC a été créée en 1961 par l’Etat Ivoirien en partenariat avec le groupe MAFIT TRUST CORPORATION  sous la forme d’une Société Anonyme, en vue de la gestion du Patrimoine hôtelier de l’Etat constitué  par l’hôtel Ivoire. Le patrimoine de la SPDC est, à ce jour, composé de l’Hôtel Ivoire, Le Golf Hôtel, l’Ivoire Golf Club, l’Hôtel de la Paix de Daoukro, l’Hôtel Hambol de Katiola, l’Agence de Voyage Lagoona Tours et la Casino Barrière l’éléphant d’or d’Abidjan.

Sunday ALAIN (STG)

Sundayalain92@gmail.com

 


S..A
18 Oct 2019 05:37



Accueil | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Environnement | Contacts

La Mediane © 2012 Tous droits réservés