• CI-CONDAMNATION :Akossi Bendjo l’ex-maire du plateau a été condamné par la juste ivoirienne a 20ans de prison    
  • CI-CARTE NATIONALE D’IDENTITÉ :le gouvernement a prorogé mercredi, la validité des cartes nationales d’identité jusqu’au 30 juin 2020    
  • CI- PRÉSIDENTIELLE2020:Marie Carine Bladi, présidente du Nouvel Ivoirien- Côte d’Ivoire Nouvelle(NICIN) apporte son soutien à la jeunesse de Treichville.    
  • CI-SIAC: La société ivoirienne d’assistance aux collectivités (SIAC) organise le mardi 26 mars la cérémonie officielle de restitution des travaux relatifs au recensement du potentiel fiscal de 10 collectivité territoriales.    
  • YOPOUGON ACCADEMIE:Du nouveau au complexe hôtelier mabea beach : Des salles pour anniversaires, cérémonies de baptême, mariages, lieu de sortie de détente etc.… pour plus d’informations appelez au 07169395/ 45619338    

CULTURE


CI-EXPOSITION RENAISSANCE/ L’ARTISTE JOSEPH ANOUMA À LA ROTONDE DES ARTS : CE JEUDI

Ce jeudi 10 janvier 2019  la Rotonde des arts à Abidjan Plateau a servir de cadre à l’artiste sculpteur et peintre Joseph Anouma pour l’exposition ses toiles et ses sculptures de la  collection intitulé ‘’renaissance’’ .les œuvres exposées sont un ensemble de toiles et de sculptures qui ont attiré de nombreux amoureux de l’art.

 Joseph Anouma a indiqué qu’à travers ‘’renaissance’’ il ne cherche pas la réalité tangible, mais plutôt, la réalité virtuelle. Pour expliquer le thème de cette exposition à savoir ‘’renaissance’’, Joseph Anouma a pris l’exemple de la résurrection «  On meurt et on ressuscite ». Et de donner l’exemple du grain de maïs qui avant de  germer et de porter des fruits meurt dans le sol.

Pour lui, l’on doit s’appuyer sur le passé pour construire le présent d’où le thème ’’ Renaissance’’ de son exposition.

L’artiste a fait sienne la conception de Lavoisier, ‘’ Rien ne se crée, tout se transforme’’.Il a indiqué qu’un artiste à partir de ce postulat doit respecter les anciens.

Pour sa sculpture ‘’transhumance’’, taillée avec des traits figuratifs et expressifs ; il a expliqué que lorsque deux êtres s’aiment, ils doivent regarder dans la même direction et de poursuivre que c’est cela le symbole de l’harmonie. Avec ‘’Passerelle’’, il aborde, le passage de la vie sur terre à celle dans l’au-delà.

Il a édifié le public avec son propre exemple. «  En 1998, on n’avait annoncé ma mort, je me suis retrouvé dans un tunnel pendant une longue période. Mes proches ont même allumé des bougies et priaient autour de mon corps. Lorsque je me suis réveillé, j’ai demandé un ragout de banane », conte-t-il la voix étreinte d’émotions.

Les peintures de l’artiste sont une capture du mouvement qui mettent en  relief les forces de la nature, ses sculptures taillées finement dans des essences comme l’Iroko et le Teck incite à la réflexion à la vue des formes pluriels en harmonie. L’exposition’’ renaissance’’ court jusqu’au 09 février pour les férus de l’art figuratif.

ELF

 

 


ELF
16 Jan 2019 17:09



Accueil | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Environnement | Contacts

La Mediane © 2012 Tous droits réservés