• CI-NOUVEAU GOUVERNEMENT :: 42 ministres et 7 secrétaires d’Etats    
  • CI-CONDAMNATION :Akossi Bendjo l’ex-maire du plateau a été condamné par la juste ivoirienne a 20ans de prison    
  • CI-CARTE NATIONALE D’IDENTITÉ :le gouvernement a prorogé mercredi, la validité des cartes nationales d’identité jusqu’au 30 juin 2020    
  • CI- PRÉSIDENTIELLE2020:Marie Carine Bladi, présidente du Nouvel Ivoirien- Côte d’Ivoire Nouvelle(NICIN) apporte son soutien à la jeunesse de Treichville.    
  • CI-SIAC: La société ivoirienne d’assistance aux collectivités (SIAC) organise le mardi 26 mars la cérémonie officielle de restitution des travaux relatifs au recensement du potentiel fiscal de 10 collectivité territoriales.    

SOCIETE


CI-INTERVIEW DE HASSAN HAYEK, PRÉSIDENT DES BÉNÉVOLES DE PREMIERS SECOURS

Le président des Bénévoles de premiers secours(BPS) a organisé le samedi 24 août à Abidjan Cocody une séance de formation en secourisme au profit des bénévoles. Lamediane   a  cette occasion échangé avec Hassan Hayek.

Présentez-nous BPS

BPS  signifie bénévoles de premiers  secours. C’est un groupe social  apolitique présent sur les réseaux sociaux composé de plus de 100 bénévoles sur l’ensemble du territoire ivoirien.

Aujourd’hui, vous organisez une formation en secourisme au profit de bénévoles quelles sont les motivations ?

Tout le monde a regardé la vidéo de l’accident, paix à son âme, de l’artiste Dj Arafat. On voit sur cette vidéo que les personnes présentes sur le lieu de l’accident étaient en train de filmer au lieu de porter secours. Ils n’ont pas eu les premiers gestes adéquats pas qu’ils ne voulaient pas les faire, mais ils ne savaient pas les faire. Depuis un moment donc, nous étions en train de réfléchir à cette séance de formation en premiers secours. L’idée, c’est de pouvoir mettre dans chaque quartier 10 ou 15 bénévoles de premiers secours qui ont de l’expérience pour pouvoir apporter un premier secours et mettre la victime en position de départ  en cas d’indisponibilité des sapeurs-pompiers du à un embouteillage. De sorte à faciliter l’intervention des pompiers. Nous remercions le Groupement des sapeurs-pompiers militaires(Gspm), c’est grâce à eux que cette formation est possible.

Combien  de bénévoles prennent part à cette formation ?

Nous avons environ 200 bénévoles qui suivent cette formation. Nous avons communiqué sur cette activité  en seulement deux jours sur notre groupe Facebook et la formation est filmée en direct sur Facebook. Nous envisageons d’organiser pour la journée BPS une  formation plus complète avec des diplômes à la clé.

 Quelles sont les habiletés  dont disposeront les bénévoles au sortir de cette formation ?

Après cette séance les participants sauront comment éteindre une bouteille de gaz  s’enflammée, ils pourront utiliser un extincteur qui sont des basiques faisant partie des plus gros accidents qu’on rencontre en ce moment .Nous avons également l’atelier pour le secours d’une personne victime d’un accident, d’une hémorragie ou d’un étouffement .Ce sont des gestes simples qui maîtrisés peuvent sauver des vies. Au sortir de cette formation les bénévoles ne doivent plus avoir peur lorsqu’ils sont témoins d’accident. Ils doivent aider les victimes  simplement et avec précision.

Quelles seront les prochaines actions de BPS ?

Ceux qui nous suivent savent que chaque jour, nous avons un ou deux cas que nous gérons. Après cette formation, nous sommes en train de préparer la journée porte ouverte pour l’an un de BPS. Au cours de cette journée, ceux qui ne connaissent BPS vont le découvrir. Il y aura des images sur ce qui a été fait, ce qui est en train de se faire. Le bilan de huit mois  d’activités publié, il y a de cela trois jours est énorme .A la journée porte ouverte, le Gspm sera encore présent. Nous aurons des ateliers, des consultations gratuites, un don de sang. En un mot tout ce qui est en rapport avec le social. Ce jour nous allons nous fixer un objectif et appeler des contributions.

Avez un appel à lancer à la population ?

Le BPS n’est plus à présenter. Tout le monde le connaît, il y a des gens qui le voient, mais à cause des images chocs qu’il présente préfère ne pas se connecter, mais qui contribuent aux actions de BPS, parce que le social c’est un devoir citoyen obligatoire. Il n’y a pas de choix à faire. C’est nous notre partition en tant que citoyen dans ce qui est en train d’être fait, ce qui est déjà fait et ce qui va se faire par le gouvernement. Nous sommes totalement apolitiques, nous ne faisons que servir les gens qui ont besoin d’aide.  Nous apportons une petite pierre à l’édifice .Nous n’attendons rien en retour de notre aide. Cela fait 15 ans que j’œuvre dans le social. Comme vous le voyez les bénévoles sont d’horizon divers, de tous les groupes ethniques, issus de toutes les religions, appartenant à toutes les couches socio-professionnelles, provenant de toutes les races. Nous ne faisons pas de politique et notre crédo, c’est zéro religion et zéro discrimination. Nous sommes une grande famille qui ne fait que s’agrandir.

Essoh L F

 

 


ELF
27 Aug 2019 00:50



Accueil | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Environnement | Contacts

La Mediane © 2012 Tous droits réservés