• PRIMATURE : Le Premier Ministre Hamed Bakayoko échange avec le secteur privé , ce mercredi    
  • CI-DEUIL:Décès de l’artiste, MARIE ROSE GUIRAUD    
  • SOUS L’ORDRE DE SES AVOCATS LE SECRÉTAIRE DU FPI:Dr Assoa Adou a refusé de se rendre à la préfecture de police ce lundi    
  • UN COUVRE-FEU ET UN ÉTAT D’URGENCE :décrété par le président de la république, SEM Alassane Ouattara    
  • MANU DIBANGO : Le célèbre saxophoniste est mort des suites de la pandémie à coronavirus    

SOCIETE


AUTONOMISATION DE LA FEMME/ LE PROGRAMME DE LEADERSHIP CLIMATIQUE POUR LES FEMMES EN AFRIQUE DE L'OUEST (WAFRICLP) PRÉSENTÉ, CE JEUDI

Au cours de ces dix dernières années, le Centre de Recherche et de Développement International  (CRDI) a déployé plusieurs efforts pour renforcer les capacités des établissements d'enseignement supérieur et des gouvernements en Afrique. Ces efforts vont du programme Climate Change Adaptation in Africa ( CCAA) à l'actuel programme Africa Climate Leadership ( AfriCLP). Nonobstant la mise en œuvre réussie de ces programmes, la participation des femmes est faible, en particulier dans les pays francophones. Pour combler cette lacune, le programme de bourses pour le leadership climatique des femmes d'Afrique de l'Ouest vient d'être proposé. Objectif, développer la capacité de leadership en matière de changement climatique des femmes chercheurs, innovatrices et analyses, décideurs politiques en début et en milieu de carrière en Afrique de l'Ouest. Les résultats attendus sont l'augmentation de la capacité individuelle de leadership des femmes francophones de l'Afrique de l'ouest en matière de changement climatique, le renforcement de la mise en réseau et de la collaboration, une meilleure détention des boursiers dans leur pays d'origine, l'amélioration de la durabilité du programme AfriCLP ainsi que le renforcement du réseau africain sur le changement climatique. 

<< Compte tenu des enseignements tirés de la mise en œuvre du programme AfriCLP au cours des deux dernières années, l'approche de ce programme se caractérise par la formation plus approfondie à la réception, le suivi et évaluation du leadership en matière de changement climatique, le mentorat engagés...>> a indiqué Pr Fatogoma SORHO, Coordonnateur du WafriCLP. C'était au cours d'une conférence de presse qu'il a animée ce jeudi, 10 septembre à l'Université FHB ( Pôle scientifique de Bingerville). 

 

Le succès à long terme, poursuit-il, comme le programme WafriCLP dépend de la présence d'institutions en Afrique pouvant efficacement défendre, administrer et favoriser la création d'un programme de bourses de la recherche à travers le continent. << La formation que nous donnons aux femmes, c'est une formation qui leur permettra de faire ressortir tout ce qu'elles ont en elles, en terme de communication, de gestion des projets. Des projets axés sur les résultats, qui ont un impact dans la société>> a-t-il précisé. 

 

Notons que le programme WafriCLP est essentiellement en Anglais et s'intéresse aux femmes en début et  en milieu de carrière. Le coût global du programme est de 600.000 dollars canadiens soit 450 millions de nos Francs. La date de lancement officiel du programme est prévue le 28 septembre prochain. 

 

 

 

 

Sunday Alain 

 

 


S.A
11 Sep 2020 21:07



Accueil | Politique | Société | Economie | Culture | Sport | Environnement | Contacts

La Mediane © 2012 Tous droits réservés